Lecture-spectacle de Gaspard des Montagnes

Veillée lecture de Gaspard des Montagnes


« ...elle s’appuya sur la vieille porte argentée par les pluies. » Les trois de la compagnie « L’EnVolante » en ont dite un peu plus de Gaspard et d’Anne-Marie échappée au funeste piège que lui avait tendu son mari le mystérieux Monsieur Robert.... poignardée, violée Anne-Marie en réchappa enceinte d’un enfant qui s’appellera Henri... Dieu merci, la grande épopée napoléonienne part en quenouille et Gaspard revient de l’armée, aussi peut-on penser qu’on va vers des jours meilleurs...
On devrait le savoir au cours de la prochaine veillée le 1er Juillet au Vernet-Chaméane (ex Vernet-la-Varenne)...
En attendant ce qui vient d’être dit le fut à Echandelys par Marie Aubert, Lionel Alés, comédiens et Mathieu Pignols, musicien.
Texte et photos de Bernard Quinsat

Porte Gaspard L'EnVolante à Echandelys L'Envolante à Echandelys 2 L'EnVolante à Echandelys 3 L'EnVolante à Echandelys 4 L'EnVolante à Echandelys 5 texte

Le projet les 100 ans de Gaspard est financé par Clermont Auvergne Métropole, le Conseil régional Auvergne Rhône-Alpes, le Conseil départemental du Puy-de-Dôme, la Ville d’Ambert

RÉSULTATS - Concours d’illustrations

73 participations
12 lauréats !!!
Bravo et merci à tous !

Le trio Louise et son travail avec les scolaires sur la collecte de chansons d’Henri Pourrat

Deux représentations
le 1er juillet à Cunlhat (63)
le 2 juillet à Marsac (63)

Ni hommes, ni femmes, chantent-ils, tous Auvergnats. De la sorte, quand on songe aux travers et défauts propres à chaque sexe,
on est en droit de penser que l’Auvergnat seul pourrait préparer l’avènement d’une humanité supérieure. (Ceux d’Auvergne, 1928)