Les 100 ans de Gaspard - Le projet

Visuel "Les 100 ans de Gaspard"

Depuis fin 2018, la Société des Amis d’Henri Pourrat célèbre les 100 ans de l’ouvrage Gaspard des Montagnes d’Henri Pourrat à travers des manifestations culturelles et artistiques conviviales (veillées lectures, spectacles, conférences, concerts, projections de films, expositions, ateliers, etc.) ouvertes au grand public.

Évidemment, la pandémie COVID 19 perturbe beaucoup le calendrier. C’est pourquoi, l’association a lancé quelques actions compatibles avec la situation :
- un concours d’illustrations sur le personnage de Gaspard
- et un recueil de témoignages de lecteurs de Gaspard des Montagnes.

https://www.youtube.com/watch?v=qxcFbh87Jkk
Vidéo du 31 août 2019 à la Jasserie du Coq Noir

Pourquoi célébrer "Les 100 ans de Gaspard" ?

Le 7 octobre 1918, Henri Pourrat débutait l’écriture de ce qui deviendra Les Vaillances, Farces et Aventures de Gaspard des Montagnes, œuvre majeure de l’écrivain ambertois. Après un mois et demi de travaux préliminaires, Henri Pourrat entame ce grand chantier qui durera plusieurs années, jusqu’en 1931, date de parution des 4 tomes de Gaspard des Montagnes. Le manuscrit du premier volume, Le Château des sept portes, est envoyé au Figaro en septembre 1921 et remporte, en décembre, le 1er Prix littéraire du Figaro à l’unanimité. Colette, alors membre du jury, aurait déclaré à la lecture du texte : "Que ça sent bon !" Dès janvier 1922, Gaspard des Montagnes est publié sous forme de feuilleton dans Le Figaro.

Dans Gaspard chaque chose a un nom, chaque fleur, chaque animal, chaque outil, chaque geste de la paysannerie... Chaque route, chaque lieu existent sur les cartes IGN du Livradois... Les personnages sont nombreux... Ça sent le serpolet, le foin, les sous bois, parfois l’étable et la saignée du cochon... On retrouve le goût du miel, du beurre sorti tout frais de la baratte, du pain, de l’huile de noix et des "soupes dorées" (le pain perdu) de l’enfance... On attrape le poisson à pleine main dans l’eau claire et froide de la rivière, entre les rochers... Les sapins, la lune, le vent sont comme des baromètres... ils annoncent ce qui va suivre : les peurs, les bagarres, les vengeances... mais aussi les farces, les bons mots, les chansons, les contes, les bourrées... et les amitiés fidèles, les amours vraies et contrariées, les soutiens indéfectibles... tout cela est dans Gaspard des Montagnes.

C’est "une histoire à cent histoires" disait Henri Pourrat. "Je suis parti d’un conte populaire, conte d’almanach, qui se retrouve dans toutes les provinces (J’en ai bien six ou dix versions)"  : le conte de la main coupée. Il disait aussi : "c’est une grande chose de nature, de paysannerie, d’émotion humaine."


Veillée lecture de Gaspard des Montagnes avec la Compagnie L’EnVolante

Gaspard des Montagnes est régulièrement réédité par les Éditions Albin Michel. Il reste un moment marquant pour chacun de ses lecteurs. Outre le Prix littéraire du Figaro (décembre 1921), il a aussi reçu le Grand Prix du roman de l’Académie française en 1931.

Les 100 ans de Gaspard sont l’occasion pour l’association d’intensifier ses actions en direction de nouveaux futurs lecteurs et d’activer des partenariats institutionnels, pédagogiques et littéraires.

BANDEAU DES PARTENAIRES FINANCIERS

Les 100 ans de Gaspard - Le calendrier

Prochaines dates proposées au grand public :
Exposition "De bois et d’encre" L’exposition présente les travaux de 2 graveurs-illustrateurs des (...)

Ni hommes, ni femmes, chantent-ils, tous Auvergnats. De la sorte, quand on songe aux travers et défauts propres à chaque sexe,
on est en droit de penser que l’Auvergnat seul pourrait préparer l’avènement d’une humanité supérieure. (Ceux d’Auvergne, 1928)